Section: JPIC : Philippines

RÉVEILLER LE RÊVEUR, CHANGER LE RÊVE

Sr Malou Santos, FDLS, Philippines

Un symposium intéressant « Réveiller le rêveur, changer le rêve » eut lieu à l’école des Filles de la Sagesse de Minglanilla, Cebu, Philippines, le 7 janvier, 2017. Il fut animé par John Din et Arlenne Villahermosa, missionnaires colombiens laïques de Manille. Leur réflexion a sensibilisé les participants aux problèmes environnementaux et les a incité à mieux gérer les trésors de la terre.

Quelques participants s’expriment :

« Au début, mes émotions étaient partagées avec les questions « Où en sommes-nous maintenant? » et « Pourquoi sommes-nous ici? » Les sentiments de culpabilité et de déception bouillonnaient en moi puisque j’ai contribué à la destruction de notre maison commune, la terre. À la fin, ces sentiments se sont changés en espoir devant les moyens à notre disposition pour restaurer et éviter la destruction de notre planète. Dorénavant, je ferai ce qui est en mon pouvoir pour aider, conserver et protéger notre Mère Terre pour les prochaines générations. » Nerissa Pasana, 29 ans, infirmière

« J’ai appris à entreprendre des petites actions pour préserver notre terre. Nous sommes « tous en relation et nous ne pouvons vivre sans la nature. » Cette affirmation m’a rendu consciente de la nature et de ses beautés, et m’a permis de voir, de sentir et de respirer l’amour de Dieu dans la nature. » Jean Mae Amacna, 18 ans, étudiante

« En tant que jeune étudiante, le symposium m’a rendu consciente de notre responsabilité à prendre soin de notre Mère Terre. Le tout s’est terminé dans l’espérance, la gratitude et la joie. Se sensibiliser ouvre au changement!  Agissons maintenant! » Jessica Amacna, 17 ans, étudiante.

« En regardant les vidéos, j’ai réalisé que nous détruisons la nature petit à petit. Nous n’en prenons pas soin. Le symposium m’a lancé le défi de sauver la terre. Ce fut un véritable réveil pour moi! À l’avenir, je vais disposer écologiquement des déchets. »  Jeniebe Alpis, 18 ans, étudiante

Questions

Dès que j’ai entendu parler du Symposium, la Mère Terre a surgit dans mon esprit. Bien des questions aussi : Peut-on encore respirer de l’air frais ? Quelle sorte de vie se prépare pour les générations futures ? Peut-on vivre sans la nature ? Comment pouvons-nous être des membres productifs de nos sociétés en croissance ? Comment changer l’air pollué ?

 

L’action amène le changement

  • Ramasser les ordures dans la rue
  • Étiqueter les bacs comme biodégradables, non-biodégradables et recyclables
  • Couper le plastique en petits morceaux pour faire des oreillers
  • Faire pousser plantes et légumes dans des bouteilles en plastique…etc.

 

La conservation de l’énergie amène le changement : éviter d’utiliser trop longtemps l’ordinateur, les téléphones portables et la télévision. « Nous ne pouvons pas vivre sans la nature, sans la Mère Terre. Soyons unis pour la conserver. »  Aimee Jane Bacu, 18 ans, étudiante.

 

« Nous, les jeunes, nous sommes l’espoir de notre nation…le changement doit commencer par moi…! »

Melchora Torreon, 21 ans, étudiante.

Le symposium s’est terminé par l’engagement des participants dans l’Alliance Pachamama, « … créer en tant que  principe directeur de notre époque sur cette planète, une présence humaine écologiquement durable, spirituellement gratifiante et socialement juste.»

Des mots d’inspiration de George Bernard Shaw: « …ma vie appartient à toute la communauté et aussi longtemps que je vis, j’ai le privilège de faire pour elle tout ce que je peux. »

Article available in Français English Espanol Italiano
Autres articles récents dans la section JPIC : Philippines
RÉVEILLER LE RÊVEUR, CHANGER LE RÊVE
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse 2005-2014