Actualités : France

TAIZÉ BÂLE 2017

40èmes rencontres Européennes
(une des étapes du « pèlerinage de confiance sur la terre » initié par Frère Roger).


Sœurs Jennifer CORTEZ et Christine PICHERY Filles de la Sagesse

Le froid glacial de ce mois de décembre n’a pas entamé le moral des 18.000 jeunes pèlerins réunis pour les 40èmes rencontres européennes de Taizé à Bâle en Suisse.
Avec Sœur Jennifer, nous avons partagé ce rendez-vous annuel avec quelques jeunes du diocèse d’Evry-Corbeil. Une rencontre qui fait figure d’exception à l’heure où l’Église se demande comment renouer le contact avec les jeunes. Nous avons goûté à l’internationalité et avons dû jongler avec les langues. Logées en Alsace, nous prenions le train en Allemagne avant de nous rendre en Suisse.

Les journées denses et riches étaient rythmées par trois prières (matin, midi et soir) avec les traditionnels et très beaux chants de Taizé. Nous avons échangé en petits groupes de réflexions sur les méditations proposées par Frère Aloïs prieur de la communauté de Taizé. L’après-midi nous avons participé à des conférences thématiques très intéressantes sur la solidarité entre les peuples, la paix, la foi, la vie intérieure et l'engagement social.

L’axe central de ce temps fort œcuménique a été le développement du thème « une joie qui ne s’épuise jamais » par Frère Aloïs qui nous a fait quatre propositions pour 2018 :

1 : Creuser les sources de la joie,
2 : Entendre le cri des plus vulnérables,
3 : Partager épreuves et joies,
4 : Entre chrétiens, nous réjouir des dons des autres

Comment ne pas être touché par ces paroles du Frère Aloïs qui ne sont pas sans nous rappeler celles de Montfort ou Marie-Louise en leur temps : « Quand nous entendons de près le cri d'un être meurtri, quand nous regardons dans les yeux, quand nous écoutons, quand nous touchons ceux qui souffrent, nous nous rapprochons de Jésus pauvre parmi les pauvres, ils nous font entrer dans une plus grande intimité avec lui. »

En ce 31 décembre 2017 à minuit, à l’heure où beaucoup « festoyaient », prier pour la paix dans la Monde a revêtu un sens particulier.

Le 1er janvier nous avons dégusté la traditionnelle choucroute Alsacienne et Kougelhof,  cuisinés par nos hôtes Alsaciens qui nous ont offerts un accueil remarquable.

De retour à Corbeil, il ne nous reste plus qu’à cueillir les fruits spirituels de ce pèlerinage en gardant précieusement ces paroles du Fr Aloïs de Taizé : « L’être humain est fait pour la joie et la joie n’a pas vocation à être conservée pour soi mais à être partagée. La joie qui a sa source dans l’amour de Dieu, cette joie qui ne s’épuise jamais, est le ressort secret d’un engagement pour les autres qui ne faiblira jamais ».

Article available in Français English

LE VISAGE DE DEMAIN SE DESSINE AUJOURD'HUI

Sr Christine, fdls, pour le groupe «Sophia-EurHope*»

Pour la cinquième année consécutive, les plus jeunes Filles de la Sagesse de l’Europe se sont retrouvées, du 14 au 20 août 2016, pour un échange fraternel. Cette fois, sur les pas de Montfort et de Marie-Louise. Voici un bref retour sur cette semaine riche en partage.
 

Hopital Saint Louis - La Rochelle

Accueillies par nos Sœurs à La Rochelle, nous marchons sur les pas de nos Fondateurs. C’est avec une grande joie que nous « savourons » les explications de Sœur Christine de Montalembert, fdls. Elle nous retrace l’histoire de notre congrégation et ses balbutiements Rochelais. Les rues, les églises, les anciens hôpitaux et écoles, nous permettent de revivre les débuts de notre famille religieuse avec ses joies et ses défis. L’empreinte de Montfort et Marie-Louise encore fortement marquée en ces lieux nous permet de réactualiser leur message.

Nous quittons La Rochelle pour une escapade sur l’Ile de Ré. Ce temps de détente nous permet de faire davantage connaissance les unes des autres. La visite de l’Ecomusée du marais salant est une découverte pour chacune. Nous y admirons le processus de fabrication du sel par le travail des saulniers. La contemplation du paysage maritime et terrestre nous invite à faire le lien entre l’encyclique du Pape François : «Laudato Si» et «L’Amour de la Sagesse Eternelle» de Saint LM de Montfort.     De retour à Saint-Laurent sur Sèvre, nous élargissons l’espace de notre tente « spirituelle ». Le Frère Arsène (Frère de Saint-Gabriel) et le Père Arnold (missionnaire Montfortain) nous rejoignent pour un temps de réflexion.

Au terme de notre séjour, alors que nous quittons Saint-Laurent sur Sèvre pour nos missions et nos pays respectifs, nous constatons combien la Sagesse nous unit et travaille en nous. «Son visage de demain, se dessine aujourd'hui, en chacune de nous.» Comme le levain dans la pâte, nous voulons rester dociles au souffle de l’Esprit en laissant grandir en nous cette semence de Sagesse. Puissions-nous être témoins de l’Amour de Dieu en prenant soin, particulièrement, des plus délaissés, comme l’ont fait Montfort, Marie-Louise et tant de nos devancières !

* «Sophia-EurHope»: nom adopté par le groupe des plus jeunes Filles de la Sagesse de l'Europe

 

Relisez les articles des rencontres du Groupe :

Une première rencontre de jeunes Filles de la Sagesse

Rencontres interculturelles européennes

Rencontre des jeunes Filles de la Sagesse - Europe

LA SAGESSE? CHEVEUX BLANCS DÈS LA JEUNESSE
 

 

Album photos

Article available in Français English Italiano
Autres articles récents dans la section Actualités : France
TAIZÉ BÂLE 2017
LE VISAGE DE DEMAIN SE DESSINE AUJOURD'HUI
QUAND JE VAIS EN VOYAGE...
LA SAGESSE? CHEVEUX BLANCS DÈS LA JEUNESSE
LE SANCTUAIRE DE MONTBERNAGE
De Madagascar à La Chartreuse d’Auray, France
De Madagascar à La Chartreuse d’Auray, France - Photos
Maison-Mère des Filles de la Sagesse,
Saint Laurent sur Sèvre, France
Homélie de Mgr François Garnier,
Archevêque de Cambrai
Rencontres interculturelles européennes
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse 2005-2014 Mentions légales