Actualités : Maria Louisa 

7e RENCONTRE DE SPIRITUALITÉ

Sr Juana Marìa de Montfort, Perú

Environ soixante-dix laïcs des délégations du Pérou, de l’Équateur, du Brésil, d’Argentine et de Colombie ont participé à cette expérience. Nous étions accueillis par les frères argentins de la paroisse de Sainte Croix de Fiorito, Buenos Aires, Argentine.  Nous avons partagé leurs humbles foyers et communautés. Une belle fraternité régnait entre ces personnes latino-américaines, unies sur le même chemin dans les traces de Montfort et de Marie Louise.

7e rencontre de spiritualité montfortaine latino-américaine

Le thème de cette Rencontre était : « Être des frères missionnaires », un thème vécu sous le vocable de la Vierge de Luján, celle qui s’est fait connaître à l’humble noir Manuel, qui s’est exclamé, « Je suis à la Vierge et je sers mes frères nécessiteux. » Prenons dans nos vies ce sentiment et exprimons-le à travers la consécration à Jésus par Marie, chemin sur lequel nous invite le bon Père de Montfort.

Les conférences de chaque jour étaient données par prêtres et laïcs des différents pays participants. Les thèmes furent: la fraternité montfortaine, les bases bibliques de la fraternité, la communauté et l’engagement dans la mission envers les pauvres, l’écologie et la spiritualité montfortaine. Tous ces thèmes ont été soutenus par des expositions, des célébrations et même une petite mission dans les environs.

Un grand désir de connaître davantage la Bienheureuse Marie Louise de Jésus et sa mission fut manifesté. De plus, furent exprimé des désirs de travailler pour les vocations montfortaines et pour les différents états de vie, de vivre la spiritualité montfortaine dans les entités et d’affronter les défis que nous présente la réalité actuelle latino-américaine.

En tout temps, nous partagions nos richesses culturelles en nous ouvrant aux autres dans la joie, la foi et l’espérance. Les paroles du Pape François nous encourageaient: « Être une Église en sortie pour mener l’œuvre d’évangélisation en tout temps et en tout lieu dans la fraternité et la joie ».

Je suis restée édifiée de voir tant de frères laïcs engagés pour porter cette spiritualité aux peuples latino-américains même dans des contextes de violence. J’ai admiré leur audace, leur foi et leur engagement envers les plus pauvres, ainsi que leur grand amour de la Vierge Marie et le désir d’apporter une contribution pour que de nouvelles générations puissent accéder à la grande richesse de notre spiritualité.


Luján est principalement connu pour sa grande basilique néo-gothique, construite en honneur de la Vierge de Luján, la sainte-patronne de l'Argentine. Chaque année, environ six millions de personnes suivent un pèlerinage à la basilique. La ville est connue comme la capitale de la foi et est un des lieux les plus visités de l'Amérique du Sud.

Article available in Français English Espanol Italiano

« JEUNES AMIS DE LA SAGESSE EN ROUTE »

Sr Rosa Amelia Canicoba, Fille de la Sagesse, Pérou


Inviter des jeunes à s’initier à une spiritualité peut être tout un défi ! Au Pérou, des religieuses de la Congrégation des Filles de la Sagesse ont commencé un groupe de jeunes appelé « Juventud Sabiduria ». Ce groupe est surtout composé d’anciennes élèves formées à l’esprit des Fondateurs, Saint Louis Marie de Montfort et la Bienheureuse María Louise de Jésus.

Le collège “Notre Dame de la Sagesse », de Ñaña, Pérou, a jeté la semence de plusieurs générations de jeunes femmes disposées à vivre la sagesse de l’Évangile. Ces dernières années, nous avons pris conscience que les jeunes générations d’anciennes élèves pourraient aider la société à partir d’un approfondissement de notre spiritualité. C’est pourquoi, nous avons commencé la communauté “Juventud Sabiduria”, le jeune visage des Ami-e-s de la Sagesse.

Anciennes élèves du Collège, Notre Dame de la Sagesse

Le groupe “Juventud Sabiduría” comprend surtout des anciennes élèves de « La Sagesse », maintenant étudiantes universitaires et jeunes professionnelles qui travaillent en divers endroits de Lima. La majorité a été formée dans l’esprit de Montfort et de Marie-Louise. Le groupe est mixte, également composé de quelques membres qui, depuis l’enfance ont bénéficié de la présence des Filles de la Sagesse dans leurs communautés. Ce groupe, qui a opté pour continuer de boire à notre spiritualité, est accompagné par les Sœurs des communautés de Ñaña et de Jesús María, Lima.  

Que font ces jeunes ?

 “Juventud Sabiduría” révèlent la joie de l’amour de Jésus, Sagesse Incarnée, à partir de diverses actions concrètes qui se déploient autour de Ñaña ou plus loin. Les voici :

  • Participation active à des actions de préventions de l’Abus Sexuel des enfants (ASI) à travers des ateliers socio-éducatifs en zones marginales.
  • Appui à certaines familles touchées par les glissements de terrain survenus l’année précédente.
  • Joie apportée aux enfants de la ville aux ressources économiques limitées par le billet de spectacles pour enfants et de cadeaux.  
  • Opportunité donnée à ces jeunes d’aimer sans frontières, en quittant Lima pour participer à des missions d’évangélisation comme la Semaine Sainte à Tocache (jungle péruvienne) et dans un avenir prochain, à être une présence solidaire auprès de personnes handicapées dans le centre CREVAL de Huánuco.

La spiritualité

“Juventud Sabiduría” se réunit avec nous pour approfondir l’amour et la présence du Seigneur dans toute réalité, à travers les jours, les temps de réflexion, de prière et de partage à la table de notre communauté après chaque réunion. Aussi, la Sagesse est bien présente dans les célébrations organisées par les Filles de la Sagesse aux jours signifiants pour notre Congrégation, comme aussi au moment des activités d’animation vocationnelle.

Le groupe de jeunes a beaucoup apprécié les paroles d’encouragement que Sr Louise Madore, Supérieure générale leur a adressées durant sa visite en février. Il est important d’être convaincues que « chaque personne a quelque chose de spécial à apporter en ce monde, quelque chose d’unique et d’irremplaçable. »

 

Pour les membres de “Juventud Sabiduría”, se savoir aimé, convoqué et envoyé par Jésus, la Sagesse, est une raison suffisante pour être heureux et rayonner, annonçant la vraie Sagesse en paroles et en actes. Que Marie, Notre Dame de la Sagesse, les accompagne dans ce service concret, joyeux et courageux en faveur des autres.

Article available in Français English Espanol

«L’ÉCOLE DE LA VIE» PORTE TOUJOURS DU FRUIT

FILLES DE LA SAGESSE - DÉLÉGATION MARIE-LOUISE, PÉROU

Sœurs María Asunción Zevallos et Elvira Muñoz Délégation María Luisa

En la fête de Notre Dame de Fatima, le 13 mai 2017, le Centre de Développement Humain et de Réhabilitation Psycho-sociale, « S’AIMER - Anna Maria Cuoghi Losi - Madre Emma » est inauguré. Sont invitées à la célébration, les Filles de la Sagesse du Pérou, Sr María Asunción Zevallos et Sr Elvira Muñoz.

Un peu d'histoire

La communauté thérapeutique « AMARSE » (S'AIMER) accueille des femmes en cure de désintoxication pour  toxicomanies. Ce centre est situé à Ventanilla-Callao, Pérou, au même endroit où notre Sœur, Sr Emma Maria, fdls, a jadis accueilli tant d’hommes pour les libérer de la consommation de substances causant des dépendances. Par après, les Frères de la Charité prirent la responsabilité de l’ÉCOLE DE LA VIE. Ils en ont réunifié les étapes et les communautés thérapeutiques, laissant libres les locaux de Ventanilla.

Ensuite, un groupe de professionnels, formé par Sr Emma elle-même, réalisent le rêve de notre Soeur : la formation d'une communauté pour les femmes qui frappent aux portes de l’École de la Vie demandant d’être accueillies pour enfin guérir.

Aujourd'hui 

Aujourd’hui, avec la collaboration d’organismes de santé mentale de l’État et le Conseil de l’École de la Vie, une communauté est née comprenant une trentaine de femmes qui travaillent dans le processus de guérison et de délivrance.

Nous, les Filles de la Sagesse, vivons une expérience très touchante. Nous réalisons d’une manière quasi palpable combien profondément ces professionnels apprécient Sr Emma Maria. Nous faisons mémoire de sa vie et témoignons de ce qu’elle a vécu comme Fille de la Sagesse : une femme qui met son amour et sa confiance en Dieu seul et sert passionnément l’humanité blessée par les drogues.

Aujourd’hui, les Filles de la Sagesse peuvent dire : ce qui est semé porte du fruit.

Nos rêves pour le bien des autres se réalisent. La Congrégation reçoit un hommage en la personne d’une de ses membres. On reconnaît le legs laissé par Sr Emma, inspiré par Montfort et Marie-Louise. Elle a incarné le charisme et fait fleurir la vie dans les déserts existentiels de nombreux êtres humains. Nous constatons aussi comment des professionnels se sont appropriés de son esprit, mettant leur vie, comme Sœur Emma, au service des femmes qui ont besoin d’être prises en compte, aimées et réhabilitées pour la société.

Nous souhaitons que le Centre « S’AIMER » devienne de plus en plus cette communauté où des femmes blessées par diverses circonstances de la vie, recouvrent leur dignité et se remettent sur pied. Que sous le regard joyeux et aimant de Sr Emma, elles fassent l’expérience de l’amour du Christ Sagesse qui guérit et sauve de toute maladie.

Article available in Français English Espanol Italiano

POUR QUE TOUS AIENT LA VIE

Un soutien complet aux enfants à risque - Quito-Équateur

JE DONNE

Sœur Violeta Santos fdls

Les enfants d’âge scolaire qui vivent dans le quartier La Santiago au sud de Quito, Équateur, font face à des situations de violences familiales, de malnutrition et de difficultés d’apprentissage scolaire. Le programme « Pour que tous aient la vie », mis en place par les Filles de la Sagesse depuis 2009 soutient ces enfants.

Les Filles de la Sagesse en Équateur, fidèles à l’esprit de nos fondateurs, St Louis-Marie de Montfort et la Bse Marie-Louise de Jésus, développent leurs missions dans les quartiers les plus pauvres et vulnérables de chaque région afin que les préférés du Seigneur, les enfants, aient une vie digne et saine. Pour cette raison, nous avons conçu et initié le programme complet non scolarisé « Pour que tous aient la vie », dans un des quartiers marginaux au sud de Quito. « Pour que tous aient la vie » a pour objectif de promouvoir le développement intégral des enfants d’âge scolaire qui rencontrent des problèmes de démotivation, de décrochage, de dénutrition, de faible estime de soi, de pauvreté et de violence familiale. Ils sont aussi à grand risque de marginalisation sociale.

Chaque année, on se focalise sur un groupe de 30 enfants, garçons et filles de 6 à 10 ans, qui étudient dans une école du quartier et qui se trouvent dans une situation à risque. Ceux-ci participent tous les jours et pour une année à ce programme intégral.

Le programme non scolarisé  « Pour que tous aient la vie » permet d’aider ces garçons et filles dans les domaines suivants : soutien scolaire, santé physique et psychologique, éducation à l’hygiène personnelle, soutien en nutrition, valeurs sociales et expérience chrétienne, école des pères et mères de famille. Cela se fait avec l’aide d’une infirmière pédiatre, d’une éducatrice, d’un ou une psychologue, et parfois un médecin pédiatre et un ophtalmologiste.   

Gestes de miséricorde et de libération

Les enfants qui bénéficient de ce programme développent l'attention, la concentration, la créativité, l'ordre, l'entraide, le respect d'autrui et la solidarité. Ils font leurs devoirs avec plus d’autonomie et de joie. Ils peuvent mieux affronter les difficultés, et développent des forces et compétences personnelles et de groupe. L’ambiance familiale devient plus pacifique et harmonieuse puisque la famille est impliquée.

 

Les familles de ces enfants sont aussi bénéficiaires, au moyen de réunions d’orientation parentale. Cette école des parents les aide à devenir plus impliqués et engagés dans l’éducation de leurs enfants, attentifs à leurs besoins surtout au niveau de l’affection et la protection.

Une espérance qui doit se maintenir

Pour que cette œuvre puisse continuer, en permettant de faire face aux frais de fonctionnement de cette activité journalière, les enfants de cette zone périphérique au sud de Quito comptent sur votre solidarité. Cet œuvre est jaillit du cœur même de Jésus-Christ, Sagesse Incarnée!

Gardez les portes de l’espérance et de la joie ouvertes pour tant d’enfants qui ont besoin du soutien intégral par ce programme « Pour que tous aient la vie ». Cela sera possible si vous vous unissez à cet œuvre. Vos gestes de miséricorde et de générosité seront récompensés dans le cœur de Dieu. « Ce que vous avez fait à l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait. »

 

Vous désirez vous joindre aux Filles de la Sagesse pour cette cause en faisant un don pour continuer cet œuvre en faveur des enfants de l’Équateur ?

JE DONNE

Article available in Français English Espanol
Autres articles récents dans la section Actualités : Maria Louisa 
7e RENCONTRE DE SPIRITUALITÉ
« JEUNES AMIS DE LA SAGESSE EN ROUTE »
«L’ÉCOLE DE LA VIE» PORTE TOUJOURS DU FRUIT
POUR QUE TOUS AIENT LA VIE
MARCHE NATIONALE AU PÉROU...
SÉISME EN ÉQUATEUR
50 ANS DE PRÉSENCE DES FILLES DE LA SAGESSE AU PÉROU
«ILS SONT COINCÉS.»
En faveur d’une vie sans violence Huànuco - Tingo Maria Peru
ESCUELA DE VIDA - Madre Emma Reportaje de DeVida
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse 2005-2014 Mentions légales