FR / EN

6 décembre 2019

Préparation aux vœux perpétuels, PNG

Filed under: Actualités — Étiquettes : , — admFdls87 @ 10 h 43 min

Les sœurs de la préparation aux vœux perpétuels
15 novembre 2019 – Port Moresby, PNG.

En septembre 2019, nous, Sr Berlinda Yande , Sr Beata Ayombe, Sr Yuliana) Emol (Jenny et Sr Maria Sriati Jiwing (Seri), Sr Josphin Xalxo et Sr Siobhán Boyle, étaient réunies à Ports Moresby, PNG avec Sr Immaculate Makina et Sr Veronica Paison pour vivre une session de préparation à la profession perpétuelle. Malheureusement, Sr Jophin Xalxo a dû nous quitter après seulement un mois.

Congrégation des Filles de la Sagesse
Au cours des deux mois et demi qui se sont écoulés depuis septembre, nous avons approfondi notre compréhension de la Sagesse incarnée, de nous-mêmes, de notre Congrégation et de notre rôle dans la société.

Nous avons été grandement enrichies par cette expérience qui nous a permis de discerner de manière particulière l’appel de la Sagesse pour chacune de nous. La Sagesse nous a vraiment dit : « Je veux vous rendre heureuse. » (Amour de la Sagesse Eternelle 66).

Ce qui nous rend heureuses, c’est que nous avons découvert, de plus en plus, au cours de notre cheminement l’amour de la Sagesse pour chacune de nous et l’invitation à vivre ce même amour dans nos communautés, dans nos ministères et dans notre témoignage.

Grâce aux précieuses contributions de ceux et celles qui ont partagé leurs connaissances, leur sagesse et leur expérience avec nous, nous avons compris de manière nouvelle que l’amour de la Sagesse se rencontre dans la personnalité unique de chaque personne. À l’avenir, nous intégrerons cette nouvelle compréhension dans notre vécu communautaire et dans nos ministères.

Cet amour de la Sagesse nous pousse à être passionnées et compatissantes à l’égard de nos frères et sœurs pour qu’ils « deviennent l’architecte de leur propre destin. » (RL 3).
Disciples de la Sagesse, vraiment heureuses et pleinement vivantes dans notre humanité, nous reconnaissons et répondons à l’appel urgent de restaurer notre planète.

Nous apprécions la personnalité unique de chacune de nous ainsi que le respect de la culture de l’autre. Cela nous a permis de nous soutenir, de prendre soin et de nous aimer les unes les autres.

Nous sommes très reconnaissantes pour ce cheminement et nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à Sr Rani Kurian et au Conseil général, à Sr Henedina Latayada et le Conseil de la Délégation d’Asie-Océanie, ainsi qu’à Sr Maureen Seddon et le Conseil de GBI pour leur soutien continu, les prières et les encouragements tout au long de notre cheminement.

Nous remercions toutes les sœurs de PNG pour leur hospitalité. Notre reconnaissance à ceux et celles qui ont partagé leur sagesse et leurs connaissances et qui ont cheminé avec nous pendant ce temps. Nous remercions en particulier Sr Immaculée et Sr Veronica pour leur soutien inlassable, leur amour, leurs soins et leur disponibilité.

Nous remercions également toutes les Filles de la Sagesse qui ont prié pour nous, en particulier nos communautés qui nous ont soutenues et aimées tout au long de notre chemin.

Comments (0)

26 novembre 2019

Journée d’ouverture, Conseil de Congrégation

Filed under: Actualités — Étiquettes : — admFdls87 @ 15 h 29 min

Sr Virginie Bitshanda Filles de la Sagesse,
Responsable de la Délégation du Congo

Animée par nos sœurs malgaches, cette journée a été parsemée de célébrations. Quelle richesse ! Quelle beauté ! Quelle créativité ! Quelle profondeur dans ces célébrations !!!

Tout a commencé avec l’eucharistie qui a su nous connecter à la fois avec la diversité des couleurs de l’inter culturalité et avec la couleur propre de la liturgie malgache. La procession d’entrée avec le Conseil Général portant la Règle de vie, les Actes du Chapitre Général, le Globe terrestre et le drapeau de la Congrégation et avec les responsables des Entités portant chacune le drapeau de son pays, nous a ouvertes à l’inter culturalité. Les chants et danses malgaches qui ont rythmé la célébration, nous ont branchées à la couleur propre de la liturgie du pays.

Congrégation des Filles de la Sagesse

La joie de cette belle célébration eucharistique nous a accompagnées vers la 2ème partie de cette journée qu’était le rituel d’ouverture.

Celui-ci a débuté par un geste traditionnel d’accueil de la culture malgache : chaque membre du Conseil de Congrégation a reçu une goutte de miel sur le front pour souhaiter à chacune un séjour agréable et doux comme du miel sur la terre malgache. Ensuite, c’est à travers la symbolique de la culture du riz que les membres du Conseil de Congrégation ont été invitées à entrer dans la dynamique de cette rencontre internationale : du semis, à la préparation de la pépinière, repiquage ou sarclage, chaque étape demande soin, patience et endurance pour obtenir une bonne récolte. Ainsi en est-il de la mise en œuvre des Actes du Chapitre général.

Congégation des Filles de la Sagesse

Dans son mot d’ouverture, Sr Rani Kurian, Supérieure générale, a ensuite invité les membres du Conseil de Congrégation à considérer particulièrement la mission qui leur est confiée : «  La qualité de notre vie et de notre Mission dépend de nous en tant que Leader de la Congrégation « .

Congrégation des Filles de la Sagesse

Cette belle journée était loin d’être finie. Elle s’est poursuivie avec la présentation du pays de Madagascar et de l’Entité des Filles de la Sagesse. Au cours du repas puis au long de l’après-midi, à travers chants, danses, procession accompagnée d’une musique jouée par les enfants des rues, accueil de chacune avec un ‘’Lamba’’, pièce de tissu très symbolique dans la culture malgache, présentations diverses, nous avons fait connaissance avec le contexte du pays ainsi que la réalité de la mission confiée aux Filles de la Sagesse en terre malgache.

C’était de toute beauté et d’une grande profondeur. Merci à vous nos sœurs Malgaches pour votre sens de l’accueil, votre joie, votre simplicité… Cela nous a permis de nous sentir à l’aise pour bien entrer dans le travail du Conseil de Congrégation.

 

Le Conseil de Congrégation fête le Christ Roi avec le Peuple Malgache

 

Comments (0)

25 novembre 2019

Comité Co-Pain de l’espoir : partir à la rencontre des autres

Filed under: Actualités — Étiquettes : — admFdls87 @ 14 h 48 min

Aller vers les personnes fragilisées, établir et maintenir des liens, voilà ce qui anime les membres du comité Co-Pain de l’espoir où œuvrent deux sœurs des Filles de la Sagesse du Canada. Ce comité a vu le jour à la suite d’une réflexion du comité de pastorale du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs de Montréal.

« Nous appuyons nos actions sur la parole d’Évangile ‘’ N’aimons pas en parole mais en actes ’’ (Jn3, 18) », précise Madame Jacqueline Deschênes, présidente du comité Co-Pain de l’espoir. Animés par cette parole inspirante et par la vie du Père de Montfort et de Marie-Louise Trichet, les membres du comité ont cherché des façons simples et concrètes d’entrer en relation avec des personnes seules, fragilisées, malades ou âgées.

Fête champêtre
De nombreuses sorties ont été organisées depuis la création en 2016 pour établir des liens, briser leur solitude et faire vivre des moments de douceur à ces personnes, souvent ignorées. La plus récente a été la fête champêtre sur la terrasse du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs à la mi-août.

Sous un ciel radieux, une soixantaine de personnes aux horizons divers étaient rassemblées pour partager un repas sous chapiteau et participer à plusieurs jeux et animations. Pour l’occasion, chaque personne du réseau du comité Co-Pain de l’espoir invitait ou parrainait une autre personne. L’idée derrière cette approche est bien entendu celle de favoriser une relation plus étroite.

Congrégation des Filles de la Sagesse

Auparavant, les personnes ainsi rejointes, pas toujours les mêmes, puisqu’on respecte la liberté de chacune, ont pu vivre plusieurs sorties : partie de sucre à Joliette, virée aux pommes à Rougemont, repas au restaurant dans Hochelaga et une fête de Noël.

« Si près des pauvres et si loin… »
Malgré les bonnes intentions de toutes et tous, le constat est frappant pour Madame Deschênes et sœur Sylvie Bélanger, fdls. « Nous réalisons qu’il existe bel et bien un fossé entre ces personnes et nous. De fait, nous nous évangélisons à leur contact. »

Madame Deschênes ajoute « nous prenons conscience que leur réalité est bien différente de la nôtre. C’est déstabilisant et en même temps, cela nous permet de mieux comprendre certaines de leurs réactions. »

Ainsi, les membres du comité saisissent toute la mesure du sens prophétique du thème de l’année pastorale « Si près des pauvres et si loin… Laissons-nous toucher ».

D’une activité à l’autre, les responsables réalisent qu’elles retirent beaucoup de ces moments de rencontre. Si cela compense largement le temps investi dans l’organisation, la planification et l’évaluation, un désir demeure : briser l’isolement de ces personnes fragilisées, leur donner confiance et leur faire vivre des moments agréables.

L’autre objectif du comité est d’attirer un plus grand nombre de participants parmi notamment, les Associé-e-s montfortains et les Ami-e-s de la Sagesse en leur offrant des opportunités de passer à l’action.

Rappelons que le comité Co-Pain de l’espoir est également composé du frère Gilles Paquette, s.m.m., de madame Marie-Lourdes Jean et de sœur Doris Rodier f.d.l.s. Il est sous la responsabilité du comité de pastorale du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs, situé dans l’Est de Montréal.

Reportage-photos : Comité Co-Pain de l’espoir

 

Synthèse

Comité Co-Pain de l’espoir : partir à la rencontre des autres

Deux sœurs des Filles de la Sagesse du Canada œuvrent au sein du Comité Co-Pain de l’espoir, une initiative du comité de pastorale du Sanctuaire Marie-Reine-des-Cœurs de Montréal, fondée sur une parole d’Évangile « N’aimons pas en parole mais en actes. ». Découvrez comment ce comité réussit à entrer en relation avec des personnes fragilisées aux horizons divers…

Comments (0)

18 novembre 2019

Journée Internationale des Droits de l’Enfant

Filed under: Actualités — Étiquettes : — admFdls87 @ 10 h 10 min

Prière proposée par la province de Madagascar,
à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant – 2019

Thème : « Les enfants jouissant de leurs droits, vecteur d’un monde nouveau. »

Décor : globe terrestre, photo de Marie Louise avec les enfants.

Si possible, inviter quelques enfants à prier avec vous.

Introduction
« Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité. » Ainsi, nous sommes invitées à être solidaires avec les enfants sans voix. Oui, les enfants dont la vie semble sans valeur. De ce fait, nos prières visent à promouvoir la prière dans le monde entier pour tous les enfants vulnérables, sans abri,… Nous voulons aussi accroître la compréhension et l’acceptation de tous ces enfants; et ouvrir nos cœurs qui parfois ne les prennent pas en compte. Donne-nous un cœur nouveau Seigneur pour aimer les enfants comme Tu les as aimés.

L’intégral en PDF

Comments (0)

6 novembre 2019

Session de réflexion sur les questions financières au Congo

Filed under: Actualités — Étiquettes : — admFdls87 @ 16 h 01 min

Sœurs Judith TSHIATA et Valérie MBOMA, Filles de la Sagesse, Congo

Les Filles de la Sagesse de l’Entité du Congo ont bénéficié de la visite des sœurs Isabelle Retailleau, Conseillère générale, chargée du Congo et Ruth Dary Palacio, Trésorière générale. C’est la première fois que sœur Dary arrive au Congo.

Congrégation des Filles de la Sagesse

Par la visite des différentes communautés, les sœurs ont touché du doigt, la réalité de la gestion des communautés et des œuvres. Une session de réflexion sur les questions financières a eu lieu le 18 octobre à Kisangani à la maison de la délégation, pour les trésorières locales et les responsables des œuvres et les responsables des communautés. Après la prière d’ouverture, animée par sœur Marie Thérèse WATUNDAKE, Trésorière de la Délégation, sœur Isabelle, conseillère générale a pris la parole pour expliquer aux sœurs le pourquoi de cette formation, une occasion pour les sœurs de prendre conscience de l’importante responsabilité qu’a chacune dans la gestion de l’entité. Sœur Isabelle de renchérir, la croissance de l’entité dépend de la manière que nous gérons.

A son tour, sœur Dary, trésorière générale et animatrice de la session a introduit celle-ci par un exercice ou chaque participante devait construire sa propre maison en y ajoutant ce qui selon elle peut faire la beauté de sa maison. Les sœurs ont présenté, chacune à tour de rôle, leur maison tout en expliquant le pourquoi de tel et tel autre décor dans la maison. Un exercice qui nous a plongées dans le vif de la session.
Quatre mots ont constitué la base de cette rencontre à savoir : Transparence, Justice, Gestion et Responsabilité. Cette session nous a donné des outils qui nous permettront de continuer à cheminer dans notre souhait de la croissance de la Délégation et d’une gestion plus transparente et juste. Nous avons compris combien la manière de gérer induit l’accomplissement de la mission de la Délégation et l’accomplissement de notre mission comme trésorières.

A la fin de la session, chaque sœur a exprimé ce qu’elle a retenu, sa joie de mieux comprendre la mission confiée et son désir de faire mieux dans l’avenir et une motivation renouvelée pour aller vers une bonne gestion.

Nous tenons sincèrement à remercier de nouveau, sœurs Isabelle et Dary pour ce temps de fraternité, d’échange et de formation. Que Le Christ, Sagesse incarnée soutienne de plus en plus nos efforts à progresser dans la joie de le servir.

Comments (0)

5 novembre 2019

3ème Journée mondiale des pauvres

Filed under: Actualités — admFdls87 @ 14 h 47 min

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
3ème JOURNÉE MONDIALE DES PAUVRES
17 novembre 2019, 33ème dimanche du Temps Ordinaire

L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue

1. « Le pauvre n’est pas oublié jusqu’à la fin, l’espérance des malheureux ne périt pas à jamais » (Ps 9, 19). Les paroles du psaume manifestent une actualité incroyable. Ils expriment une vérité profonde que la foi parvient à imprimer avant tout dans le cœur des plus pauvres : rendre l’espérance perdue devant les injustices, les souffrances et la précarité de la vie.
Le psalmiste décrit la situation du pauvre et l’arrogance de ceux qui l’oppriment (cf. 10,1-10). Il invoque le jugement de Dieu pour rétablir la justice et vaincre l’iniquité (cf. 10,14-15). Il semble que dans ses mots, la question qui se pose au fil des siècles résonne encore aujourd’hui : comment Dieu peut-il tolérer cette disparité ? Comment peut-il permettre que le pauvre soit humilié, sans apporter son aide ? Pourquoi permet-il à ceux qui oppriment d’avoir une vie heureuse alors que leur comportement devrait être condamné face à la souffrance du pauvre ?

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS

Comments (0)

25 octobre 2019

« N’oubliez jamais les pauvres ! »

Filed under: Actualités — Étiquettes : — admFdls87 @ 11 h 21 min

Sœur Marie-Laure Fille de la Sagesse

Marie-Louise a engagé toute sa vie au service des pauvres avec Amour et par amour pour son Seigneur et ses sœurs et frères en humanité … C’était le sens de sa vie … Nous le redécouvrons d’une manière particulière au cours de cette année qui s’ouvre devant nous … Avec Amour et par amour : 1720-2020 : il y a 300 ans qu’elle est arrivée à St Laurent sur Sèvre …

Cet évènement si spécial, nous commencions à le vivre ce dimanche 13 octobre … Jour de vie, jour de lumière, jour de joie, Alléluia !!! : nous vivions une si belle fête à St Laurent sur Sèvre ! L’eucharistie et la célébration de l’après-midi étaient présidées par Mgr Jacolin, évêque de Luçon. La Famille montfortaine y était très présente : sœurs Pierrette Bwamba et Antonella Prestia du Conseil général, le Conseil Provincial des Filles de la Sagesse et de nombreuses sœurs, le père Santino et des Missionnaires montfortains, le Frère Claude Marsaut, provincial de France et des Frères de St Gabriel, des Ami-e-s de la Sagesse, des hospitaliers/hospitalières montfortains, des chrétien-ne-s de St Laurent et du diocèse … Il y avait foule pour louer le Seigneur d’avoir choisi de si fidèles serviteurs des pauvres : St Louis-Marie et Bienheureuse Marie-Louise !

Congrégation des Filles de la Sagesse

Avec Amour et par amour …

Ils guident notre route de croyant-e-s aujourd’hui. Croyant-e-s au service des pauvres et des petits, souvent aux périphéries, nous cherchons de nouvelles voies pour incarner, dans le contexte d’aujourd’hui, cette parole du Christ « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait. » Mt 25

Congrégation des Filles de la Sagesse

« Si j’étais étoffe, je me donnerais au pauvres »,
engageons-nous dans cet humble service des pauvres avec Amour et par amour en prenant nos Fondateurs pour guides …

Comments (0)

24 octobre 2019

Bulletin n°3

Filed under: Actualités — admFdls87 @ 16 h 04 min

Sr Rani Kurian Fille de la Sagesse Supérieure générale

« À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Jn 13,35

Cela fait plus d’un an que nous nous sommes engagées à aimer sans frontières. C’est un moment de grâce et de bénédiction pour la Congrégation appelée, avec sa riche spiritualité, à révéler l’amour de la Sagesse Éternelle et Incarnée pour l’humanité.

En ce moment, je me demande si nous avons assez d’audace pour regarder ces frontières en nous et autour de nous, qui nous empêchent de construire des relations dispensatrices de vie ?

Tentons-nous d’éviter de regarder les frontières de nos blessures passées, de l’indifférence, de l’intolérance, de l’attachement à ses propres intérêts, etc… Les reconnaissons-nous en toute humilité afin d’en être guéries, réconciliées avec nous-mêmes et avec les autres et afin de vivre l’expérience de la paix et de la joie qui jaillit de l’intérieur ?

Le Pape François nous rappelle constamment qu’il n’y a pas d’amour sans compassion ni réconciliation. Chères Sœurs, la qualité des relations entre nous est un signe de notre amour passionné pour le Christ et l’humanité ainsi qu’un témoignage de vie. Cela ne fait aucun doute que, dans notre monde divisé, notre manière d’être en relation révèle une autre façon de vivre, une autre façon d’être.
Écoutons l’appel de la Sagesse, « à construire des communautés de vie pour chercher ensemble la Sagesse et la révéler là où nous sommes insérées. »

Le 13 octobre, nous avons célébré l’ouverture du Tricentenaire de l’arrivée de Mère Marie-Louise à Saint-Laurent. Même si souffrances et sacrifices l’ont accompagnée tout le long de son cheminement, elle n’a jamais manqué d’être une présence douce et attentionnée de la Sagesse pour les pauvres et les nécessiteux, et surtout pour ses Sœurs. Femme de foi, elle a laissé un important héritage, celui d’être attentives aux signes des temps et d’envisager l’avenir avec vision et courage.

Congrégation des Filles de la Sagesse

Aujourd’hui, plus que jamais, notre monde a besoin d’exemples de femmes comme Marie-Louise… Femmes, porteuses d’espérance et de joie ! À l’exemple de Marie-Louise et de plusieurs de nos devancières, recherchons ardemment la Sagesse, contemplons-la dans sa compassion et sa douceur pour que notre mission réponde à l’invitation du Christ, « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Vous remarquerez, dans ce nouveau Bulletin, l’insertion de deux nouvelles pages : l’une dédiée à « Justice, Paix et Intégrité de la Création » et l’autre à l’éveil vocationnel. Je vous invite à y partager avec toute la Congrégation des activités et des évènements en lien avec ces rubriques et nos missions. Souvenons-nous que « En tant que Filles de la Sagesse, nous formons une Congrégation enracinée dans les valeurs de la Sagesse Incarnée, sur les pas de St Louis-Marie Grignion de Montfort et de la Bienheureuse Marie-Louise Trichet. »

Comments (0)

17 octobre 2019

Communauté internationale de préparation aux vœux perpétuel

Filed under: Actualités — Étiquettes : , — admFdls87 @ 11 h 02 min

Communauté internationale de préparation aux vœux perpétuel à Madagascar du 28 juillet au 05 octobre 2019

Venues de cultures différentes de trois nationalités du Congo, d’Espagne et de Madagascar, nous avons eu la mission de former une communauté internationale, Notre Dame de l’Unité, formée de 11 sœurs Filles de la Sagesse dont 9 à vœux temporaires et 2 formatrices.

Congrégation des Filles de la Sagesse

Inspirées par la parole de Dieu : « Mettez-vous à mon école et devenez mes disciples car je suis doux et humble de cœur. » (Mathieux 11,29) et dans notre charisme : « Faites toute chose avec amour » (Marie-Louise de Jésus, Lettre 16) nous nous sommes mises en route.
Tout au long de notre formation nous avons vécu cette invitation de la Sagesse dans notre vivre ensemble et à travers les différents partages. Cette formation a fortifié notre chemin vers l’engagement définitif dans la Congrégation. Elle a affirmé notre vocation dans la vie religieuse de manière spécifique comme Filles de la Sagesse, et nous a encouragées à vivre de manière prophétique et missionnaire à la suite du Christ Sagesse.
A travers les différentes sessions et en approfondissant notre spiritualité, charisme et Règle de Vie, nous avons senti plus le mouvement d’ensemble qui traverse notre Congrégation et qui nous recommande d’ouvrir nos cœurs pour « Aimez sans frontières » afin de continuer l’œuvre de nos fondateurs Saint Louis-Marie Grignion de Montfort et de la Bienheureuse Marie-Louise de Jésus.
Dans un beau cadre, le village Aina ou vivent en temps ordinaire deux communautés de Filles de la Sagesse, nous avons gouté la belle expérience d’être des femmes consacrées à Dieu.
A travers des moyens adaptés ce temps d’approfondissement a permis aussi à chacune de mieux se connaitre et de reconnaitre davantage ses capacités et ses défis. Nous avons été très marquées également par la rencontre de deux témoins exceptionnels de l’Evangile pour ce temps : le P : Pedro Opeka, qui travaille avec les familles de la rue et le Pape François qui a visité le pays pendant notre séjour.

Congrégation des Filles de la Sagesse

Comment ne pas te louer Seigneur ? Nous rendons grâce à Dieu pour ce temps privilégié que la Congrégation nous a offert par l’intermédiaire des différentes intervenantes notamment sœur Lourdes Alonso Vicente et sœur Berthe Léa Razanarisoa qui nous ont accompagnées ainsi que toutes les sœurs Filles de la Sagesse qui nous ont portées dans la prière et toutes les personnes qui ont contribué à rendre cette expérience si forte e inoubliable pour nous.

Les sœurs du Communauté Notre Dame de l’Unité
Sœurs : Julienne, Marie-Noëlle, Thérèse, Germaine, Viviane, Félicité, Narindra, Justine, Mino

 

Comments (0)

7 octobre 2019

Tricentenaire de l’arrivée de Marie-Louise à la Maison longue

Filed under: Actualités,Agenda — Étiquettes : — admFdls87 @ 12 h 32 min

Entretien sur RCF avec Sr Louise, Sr Marie-Laure et Sylvie Amie de la Sagesse

Marie-Louise de Jésus première Fille de la Sagesse se demande que faire, après la mort du Père de Montfort, son guide spirituel et fondateur de la petite Congrégation qui n’est toujours qu’un petit embryon. A Poitiers, elle rencontre un brave laïc, Jacques Goudeau, gardien de la statue que l’on invoque sous le nom de « Marie Reine des Cœurs » dans la chapelle de Montbernage. Celui-ci l’encourage à venir établir le lieu de formation des futures Filles de la Sagesse auprès du tombeau même de Montfort à Saint Laurent-sur-Sèvre.
Madame de Bouillé, une riche bienfaitrice, achète pour elle une maison vide à Saint-Laurent. Cette maison sera appelée la maison longue. Marie-Louise y arrive en juin 1720. Les sœurs y logent à l’étage et le rez-de-chaussée sert d’école publique pour les garçons et les filles ainsi que d’hospice.
Par ce geste audacieux, vivant dans la plus grande précarité mais toujours enracinée profondément dans la voie mystique de Montfort, Marie-Louise de Jésus est à l’origine du fondement du berceau des trois instituts Montfortains à Saint Laurent-sur-Sèvre.

Le dimanche 13 octobre 2019 Ouverture de l’Année du Tricentenaire de l’arrivée de Marie-Louise à la Maison longue

Congrégation des Filles de la SagesseSoeur Pierrette Bwamba Conseillère générale, le Père Paulin et Mgr François Jacolin, évêque du diocèse de Luçon

Comments (0)
Older Posts »